Rêves d'Ailleurs

Trésor de Perse

Réminiscences des voyages de Louis Boucheron, la parure Trésor de Perse érige en majesté des saphirs cabochons exceptionnels, dont deux cabochons « pain de sucre », ainsi qu’un ovale birman historique. Leurs bleus profonds, révélant pour certains d’éclatantes petites soies, s’entourent des subtils jeux de forme, couleurs et lumière des calcédoines, des diamants, et des effets de transparences remarquables du cristal de roche.


Voir le film
Autres vues

Créer c’est se souvenir

La parure Trésor de Perse consacre le trait d’union entre Paris et Ispahan. Elle met en scène le rêve perse et le lien qui unit la Maison du 26, place Vendôme à la famille impériale iranienne et aux joyaux de sa couronne.

Le magicien des pierres

Le charme opéré par la parure Trésor de Perse s’exerce, en tout premier lieu, par la qualité de ses deux saphirs cabochons « pain de sucre » de 20,81 carats et de 34,73 carats. La prouesse du gemmologue tient à la réunion de ces deux pierres, respectivement birmane et ceylanaise, parfaitement couplées en dépit de leur provenance distincte.

Immédiatement, le regard plonge dans le « Royal Blue » qui les caractérise. L’un des défis les plus complexes est ici relevé : trouver, enfin, cette pierre extraordinaire qui, couplée à son alter ego, engendre un mariage unique.

Les mains de Lumière

Pour révéler la profondeur des deux saphirs « pains de sucre » du collier Trésor de Perse, les artisans de la Maison les ont entourés de deux motifs stylisés en or blanc, entièrement pavés de diamants, initiant une orchestration chatoyante, savant jeu de lumière et tonalités, au service des deux cabochons. Se succèdent alors cristal de roche évidé, cabochon de calcédoine, nœud de diamants et boule ronde d’or pavée de diamants, slice de marqueterie de saphirs qui ainsi réunis et entremêlés constituent un audacieux « effet miroir ».

Le supplément d’âme

Trésor de Perse rend hommage à la splendeur d’Ispahan. Epicentre de la sagesse et des arts, elle resplendit des faïences bleues plurielles de la Grande Mosquée.

Louis Boucheron se souvenant du raffinement de l’architecture perse consignera ses impressions bleutées et exotiques dans des carnets de croquis précieusement conservés dans les Archives de la Maison. Depuis, ils alimentent le souffle d’exploration de la Maison vers de nouvelles cultures et de nouvelles créations…

La lettre du 26 Vendôme

Soyez informé(e) des actualités et événements de la Maison Boucheron en avant-première et entrez dans l’univers du premier joaillier de la Place Vendôme.